dernières commandes

  •  
    Vladimir, Banja Luka, Bosnia and Herzegovina
  •  
    svetoslav, Sofia, Bulgaria
  •  
    UMUT, NICOSIA, Cyprus
  •  
    Christian, Nekarsulm, Germany
  •  
    Gert, Erding, Germany
  •  
    Marion, Königsfeld, Germany
  •  
    Anne Dorte Laub, Glostrup , Denmark
  •  
    pedro, Malaga, Spain
  •  
    Guillem, QUATRETONDA, Spain
  •  
    Unai, Zizur Mayor, Spain
  •  
    Igor, Futog, France
  •  
    aubugeau, Naintre, France
  •  
    Bruno, RETOURNAC, France
  •  
    Frederick, Lichfield, United Kingdom
  •  
    NIKOLAOS, Hydra, Greece
  •  
    Pallagi, Budapest, Hungary
  •  
    William, Dublin, Ireland
  •  
    Davide, Lurano, Italy
  •  
    Alessandra, Olbia, Italy
  •  
    Urban, St.Leonhard i.P., Italy
  •  
    Edgars, Gāršmuiža , Saulkrastu novads, Latvia
  •  
    Oleksii, Wernhout, Netherlands
  •  
    Rui, Porto, Portugal
  •  
    Uhl, sao martinho das amoreiras, Portugal
  •  
    Bosko, Dobrinci, Serbia
  •  
    Bosko, Dobrinci, Serbia
  •  
    Bandar, Burydah, Saudi Arabia
  •  
    john, visby, Sweden
  •  
    cuma, gaziantep , Turkey
  •  
    Justin, Annandale, United States

Meilleures ventes

Il y a 544 produits.

Affichage 1-12 de 544 article(s)

Nous recommandons cette plante! Nous avons testé cette plante.
Graines de melon de Thrace ou d’Evros appelé aussi Tête d’or de Thrâce 1.55 - 1

Graines de melon de Thrace...

Prix 1,55 €
,
5/ 5
<h2 class=""><strong>Graines de melon de Thrace ou d’Evros appelé aussi Tête d’or de Thrâce</strong></h2> <h2 class=""><span style="color: #ff0000;"><strong>10 graines par sachet.</strong></span></h2> <p>Variété qui est cultivé dans la région frontalière de Evros depuis des siècles, seulement écologique sans engrais, pesticides, etc. variété "Head or" ou Thrace melon est unique dans l'apparence et le goût.</p> <p>Cette plante produit de belles fin relativement gros fruits, pesant jusqu'à 3 kg, les fruits globuleux, ont le «nez» caractéristique. La croûte jaune ridée avec des rayures vert-noir - points, la chair est blanche et très doux et aromatique.</p> <h2><strong>Ceci est le meilleur melon grec!</strong></h2> <script src="//cdn.public.n1ed.com/G3OMDFLT/widgets.js"></script>
VE 166 (10 S)
Graines de melon de Thrace ou d’Evros appelé aussi Tête d’or de Thrâce 1.55 - 1

Cette plante est une plante médicinale
Graines de Scutellaire du...

Graines de Scutellaire du...

Prix 2,35 €
,
5/ 5
<h2><strong>Graines de Scutellaire du Baïkal (Scutellaria baicalensis)</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>5 graines par sachet.</strong></span></h2> <p><i><b>Scutellaria baicalensis</b></i>, la<span>&nbsp;</span><b>Scutellaire du Baïkal</b>, est une<span>&nbsp;</span>espèce<span>&nbsp;</span>de<span>&nbsp;</span>plantes<span>&nbsp;</span>de la<span>&nbsp;</span>famille<span>&nbsp;</span>des<span>&nbsp;</span>Lamiacées<span>&nbsp;</span>et du<span>&nbsp;</span>genre<span>&nbsp;</span>des<span>&nbsp;</span>Scutellaires.</p> <h2><span class="mw-headline" id="Utilisations_médicinales">Utilisations médicinales</span></h2> <p>La racine séchée est utilisée en médecine chinoise sous le nom de<span>&nbsp;</span><span class="lang-zh" lang="zh">黄芩</span><span>&nbsp;</span>(<i><span class="transcription lang-zh" lang="zh-Latn" dir="ltr">huáng qín</span></i>)<sup id="cite_ref-Zhu1998127_4-0" class="reference"></sup><span>&nbsp;</span>pour combattre la fièvre et les affections des poumons et du foie. Elle est antivirale et antioxydante. Enfin, elle détruit in vivo des cellules cancéreuses et, chez la souris, freine la croissance de différents types de tumeurs<sup id="cite_ref-ZhaoZhangWangHill2016_5-0" class="reference"></sup>.</p>
MHS 64 SB
Graines de Scutellaire du Baïkal (Scutellaria baicalensis)

Variété de Thaïlande
Graines de iseron d'eau,...

Graines de iseron d'eau,...

Prix 1,35 €
,
5/ 5
<!DOCTYPE html> <html> <head> <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=UTF-8" /> </head> <body> <h2><strong>Graines de iseron d'eau, patate aquatique (Ipomoea aquatica)</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>10 graines par sachet.</strong></span></h2> <p>Ipomoea aquatica est une plante tropicale semi-aquatique cultivée comme légume pour ses pousses tendres et on ne sait pas d'où elle est originaire. Cette plante est connue en anglais sous le nom d'épinards d'eau, d'épinards de rivière, de gloire du matin d'eau, de convolvulus d'eau, ou sous les noms plus ambigus épinards chinois, cresson chinois, convolvulus chinois ou chou des marais, ou kangkong en Asie du Sud-Est et ong choy en cantonais.</p> <p>Les épinards d'eau produiront des masses de pousses et de feuilles tendres, riches en vitamines et en minéraux, et auront une agréable saveur sucrée et une texture légèrement glissante qui contraste bien avec le croustillant des tiges une fois cuites. Les feuilles et les pousses peuvent être utilisées crues dans les salades, cuites à la vapeur ou sautées comme les épinards.</p> <p>L'alimentation animale</p> <p>Les épinards aquatiques sont donnés au bétail sous forme de fourrage vert à haute valeur nutritive, en particulier les feuilles, car ils sont une bonne source de carotène. Il est donné au bétail, aux porcs, aux poissons, aux canards et aux poulets. De plus, il est mentionné qu'en quantités limitées, I. Aquatica peut avoir un effet quelque peu laxatif.</p> <p>Usage médicinal</p> <p>I. Aquatica est utilisé dans la médecine traditionnelle de l'Asie du Sud-Est et dans la médecine traditionnelle de certains pays d'Afrique. Dans la médecine de l'Asie du Sud-Est, il est utilisé contre les hémorroïdes et les saignements de nez, comme anthelminthique et pour traiter l'hypertension artérielle. Dans l'Ayurveda, les extraits de feuilles sont utilisés contre la jaunisse et la débilité nerveuse. En médecine indigène au Sri Lanka, les épinards d'eau sont censés avoir des propriétés analogues à l'insuline. Des extraits aqueux de I. Aquatica ont montré un effet hypoglycémiant chez les rats Wistar. Un jus aqueux de 100 g de matière végétale a été administré 30 minutes avant de manger du glucose aux patients diabétiques 2. Après 2 heures, on a pu observer que le pic de glycémie était réduit d'environ 30%.</p> <p>En outre, des composés bioactifs antioxydants et des substances antimicrobiennes pourraient être détectés dans les épinards aquatiques. [53] De plus, les extraits végétaux d'épinards aquatiques inhibent la croissance des cellules cancéreuses des cellules Vero, Hep-2 et A-549, bien qu'elles aient une activité anticancéreuse modérée.</p> <p>Semis et plantation:</p> <p>Les graines peuvent être trempées pendant 24 heures avant le semis pour favoriser la germination. La température du sol requise pour la germination est de 20 ° C.</p> <p>Lorsque les précipitations sont faibles, une irrigation intensive et fréquente est nécessaire pour des plantes de haute qualité.</p> <p>Pour produire des plants solides, les graines doivent être semées de 5 à 10 mm de profondeur dans des plateaux avec un terreau suffisamment profond pour permettre aux plantes de développer un bon système racinaire. Le repiquage doit avoir lieu lorsque les plantes ont une hauteur de 10 à 15 cm, avec quatre vraies feuilles. Les rendements les plus élevés sont obtenus en espaçant les plants à 15x15cm. Ils peuvent également être cultivés en rangées espacées d'environ 30 cm avec des plantes espacées de 20 cm dans les rangées.</p> </body> </html>
P 472 IA
Graines de iseron d'eau, patate aquatique (Ipomoea aquatica)

Cette plante est résistante à l’hiver et au gel. Voir plus dans la description.
Graines de Lierre ou Lierre...

Graines de Lierre ou Lierre...

Prix 2,15 €
,
5/ 5
<!DOCTYPE html> <html> <head> <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=UTF-8" /> </head> <body> <h2><span style="font-size: 14pt;"><strong>Graines de Lierre ou Lierre Grimpant (Hedera helix)</strong></span></h2> <h2><span style="color: #fb0707; font-size: 14pt;"><strong>10 Graines par sachet.</strong></span></h2> <p><span>Le lierre ou lierre grimpant (Hedera helix L.), est une espèce de lianes arbustives à feuilles persistantes, de la famille des Araliaceae. L'espèce est spontanée en zone tempérée eurasiatique de l'hémisphère nord. Il est également cultivé comme plante ornementale. Elle est appelée parfois « drienne », « herbe de saint Jean », « lierret », « rondelette », « rondette », « rondote ». L’appellation « bourreau des arbres » serait à éviter car elle prêterait à confusion avec Periploca graeca.</span></p> <p><span>C'est une liane arborescente, dont l'ancêtre est probablement d'origine tropicale. C'est une des rares lianes que l'on trouve en Europe et en Asie Mineure (avec la clématite, le houblon ou le chèvrefeuille) qui forme des tiges ligneuses rampantes ou grimpantes de taille indéfinie (il atteint facilement 100 mètres de long et 30 m en hauteur).</span></p> <p><strong><span>Fleurs</span></strong></p> <p><span>Les fleurs, jaune verdâtre, portent cinq pétales. Elles sont regroupées en ombelles elles-mêmes disposées en grappes terminales. La floraison s'étale en septembre-octobre, et la fructification s'effectue vers la fin de l'hiver, début du printemps. Le lierre présente donc un cycle phénologique inversé par rapport aux plantes dont il se sert comme support. </span>Ce sont parmi les dernières fleurs en saison à offrir du pollen aux abeilles. Une abeille solitaire est directement liée au lierre : Colletes hederae.</p> <p><strong>Fruits</strong></p> <p>Les fruits du lierre grimpant sont des baies (8 à 9 mm) noir bleuté groupées en grappes.</p> <p>Ils sont toxiques pour les mammifères et en particulier pour l'homme. Certains mammifères carnivores en mangent tout de même en petite quantité. Ils jouent un rôle fondamental pour les passereaux à la fin de l'hiver, en leur apportant une nourriture riche en lipides. Contrairement aux passereaux, les pigeons ramiers digèrent les graines1.</p> <p><strong>Feuilles</strong></p> <p>Les feuilles du lierre sont alternes, à limbe assez coriace, vert foncé ou légèrement blanchi sur les contours du limbe. <span>Elles présentent deux formes différentes selon leur fonction, on parle de dimorphisme foliaire ou hétérophyllie :</span></p> <p><span>les feuilles caulinaires sont palmatinervées à 5 lobes plus ou moins profonds (parfois 3) — rameau A sur le dessin ci-contre,</span></p> <p><span>celles des tiges florifères (ayant accès à la lumière) sont ovales, à sommet aigu — rameau B sur le dessin ci-contre.</span></p> <p><span>Ces feuilles sont persistantes et tombent au cours de leur sixième année.</span></p> <p><strong><span>Rameaux</span></strong></p> <p><span>Les rameaux sont grimpants et partiellement ornés de poils étoilés grisâtres à 5-6 rayons. Ils portent au milieu des entrenœuds des crampons parfois difficiles à enlever à mains nues, qui sont des racines adventives transformées émettant de nombreux poils ventouses qui s'accrochent à un support (mur, arbre, arbuste, etc.). Ces racines modifiées n'ont aucune fonction absorbante : le lierre n'est pas une plante parasite (à la différence du gui par exemple), et il se nourrit uniquement avec son système racinaire souterrain.</span></p> <p><strong><span>Mutualisme entre lierre et arbre support</span></strong></p> <p><span>Les véritables pelotes permanentes de lierre dans un arbre servent d'abri et de lieu d'hibernation à une faune nombreuse. Ainsi il permet d'accroître la quantité d'auxiliaires utiles (par exemple pour un verger) car il leur fournit un réservoir de proies supplémentaires. Il sert en particulier de lieu d'hibernation pour la forme adulte du papillon Citron (Gonepteryx rhamni).</span></p> <p><span>Si le lierre fleurissait en même temps que les arbres qu'il protège et sauve pour la quasi-totalité, alors à nombre de pollinisateurs égal, la concurrence pour la pollinisation des fleurs serait inévitable. Cependant, le lierre ne fleurit que de fin septembre à octobre, voire novembre, c'est-à-dire après que la plupart des autres plantes ont terminé leur floraison, et après la chute des feuilles, le pollen pouvant mieux se disperser ainsi - et les fleurs peut-être plus visibles. C'est ainsi une source critique de nourriture pour les abeilles et autres insectes à une période où il y a peu de fleurs et où l'hiver arrive, et donc ensuite de fruits pour les oiseaux, en février, à une période où de même peu de fruits sont disponibles. Loin d'être un parasite, c'est à l'inverse un organisme mutualiste3.</span></p> <p><span>Le lierre ne mérite donc pas son surnom de « bourreau des arbres »2. On voit parfois des arbres morts recouverts de lierre mais cela ne signifie pas qu'il est responsable de la mort de l'arbre4, qui ne lui sert que de support. Lors de promenades durant l'hiver, on pourrait croire que les arbres à feuilles caduques sont étouffés par le lierre, qui reste bien vert durant l'hiver, ce qui n'est qu'une fausse impression, donnée par la complémentarité des cycles de développement entre le lierre et son support. Le lierre est aussi un des principaux dépolluants de l'atmosphère (principalement les particules de poussières5). De concert avec l'arbre, il participe à assainir l'air environnant, et par là même l'air que nous respirons.</span></p> <p><span>Très rarement, les tiges du lierre finissent par enserrer complètement le tronc de l'arbre qui le supporte, ce qui ne pose en réalité pas de problème. Même quand cela arrive, pour que l'arbre en soit gêné encore faudrait-il que le lierre se soit enroulé autour tel un chèvrefeuille, ce qui est encore une fois peu commun, le lierre poussant surtout verticalement et de façon rectiligne sur son support sans gêner les flux de sève - à la différence d'une glycine ou d'un vieux chèvrefeuille qui causent des déformations et retards de croissance à leur arbre-support.</span></p> <p><span>Les tiges rampant sur le sol émettent au niveau des nœuds des racines adventives qui permettent à la plante de se multiplier.</span></p> <p><span>Les tiges enserrant un arbre peuvent également le protéger d'un feu courant, de la fracture par le gel, des animaux pouvant endommager l'écorce.</span></p> <p><span>Le lierre absorbe l'excès d'humidité, et a une action chimique inhibitrice sur les champignons, bactéries ou parasites pouvant s'attaquer à un arbre.</span></p> <p><strong><span>Distribution</span></strong></p> <p><span>Cette espèce est originaire d'Europe (îles Britanniques, Scandinavie, France, Benelux, Europe centrale, Italie, péninsule Ibérique, Balkans), et d'Asie occidentale (Chypre, Turquie).</span></p> <p><span>C'est une plante capable de s'adapter à de nombreux milieux, peu exigeante quant à la nature du sol. On la trouve très couramment en sous-bois, mais aussi sur le littoral atlantique où elle résiste aux pluies abondantes et aux embruns maritimes. </span>Elle s'adapte aussi à la sécheresse dans les pays méditerranéens et peut pousser en montagne jusqu'à 1000 m d'altitude. Elle ne résiste cependant pas aux grands froids.</p> <p>Elle a été répandue comme plante décorative par l'horticulture et introduite notamment en Amérique, en Nouvelle-Zélande et en Australie. <span>Aux États-Unis, elle est considérée comme une plante envahissante. </span>Elle est même interdite de transport, de vente et de propagation dans l'État de l'Oregon6.</p> <p><strong>Utilisations</strong></p> <p>De la même manière, un mur bien bâti ne souffrira pas du tout de la venue du lierre, le mur sera au contraire protégé par celui-ci, à condition de l'entretenir quelque peu7. Un mur en mauvais état à l'origine ou bâti avec des matériaux mal conçus sur lequel le lierre pousse sera à l'inverse endommagé ; installer une treille permet d'éviter tout dégât. La cuisson des briques moderne étant trop brève et intense, il en résulte en une friabilité croissante avec le temps, une fois que la couche très dure mais aussi très mince et peu résistante est partie, le reste de la brique est tout de suite bien plus tendre.</p> <p><span>Durant les premières années d'une plantation, le lierre doit être tenu à l'écart, celui-ci risquant à l'évidence d'étouffer les jeunes arbres. Il sert ensuite à renforcer l'unité de structure de la plantation, le lierre formant une strate transversale complémentaire. Le lierre empêche une régénération dense, le surpeuplement par les autres végétaux : il prévient en effet la levée d'autres arbres en sous-étage, tout en alourdissant les arbres déjà existants, les ébranchant voire précipitant la chute des sujets malades. Le lierre empêche donc la venue d'une strate herbacée, or ce sont en particulier les herbes qui entrent en concurrence avec les jeunes arbres, avec leur système racinaire superficiel. Il crée donc un milieu plus ouvert, tout en faisant croître la population animale (rongeurs, oiseaux, insectes). Ce qui est opportun puisque le lierre est une plante indicatrice d'un excès de matière organique végétale dans le sol, donc d'une carence en matière organique animale2.</span></p> <p><span>Il est donc inutile de couper les branches et d'arracher sans trêve les pousses de lierre, contrairement aux idées reçues ; il faudrait plutôt s'attacher à améliorer le sol. On peut apporter un compost équilibré, espacer les plantes, mettre un engrais vert permanent bien choisi, des animaux - les moutons sont très friands de lierre. C'est évidemment sans surprise que l'on trouvera beaucoup de lierre sur un versant nord, puisque c'est une plante d'ombre, donc c'est sur la façade nord d'un bâtiment que le lierre est le plus à l'aise.</span></p> <p><strong><span>Plante dépolluante</span></strong></p> <p><span>Il8,9 est dit que le lierre est aussi une plante dépolluante, captant certains composés potentiellement cancérigènes présents dans l'air: notamment le benzène et en moindre mesure le trichloréthylène10.</span></p> <p><strong><span>Plante médicinale</span></strong></p> <p><span>Le lierre est un purgatif puissant, utilisé autrefois dans les campagnes. De nos jours l'usage interne de cette plante est toujours pratiqué. L'extrait hydroalcoolique sec de feuille est utilisé dans la composition de sirops contre la toux dans des affections bénignes (Prospan Activox registred) et aussi en pastilles (Activox registred).</span></p> <p><strong><span>Plante ornementale</span></strong></p> <p><span>Le lierre est souvent utilisé pour couvrir des murs et des habitations. Ses crampons ne sont pas nuisibles pour les murs en bon état11, mais il faut veiller dans le cas de murs en terre à l'émission de vraies racines qui peuvent causer des dégâts. Il faut aussi éviter qu'il recouvre les toits au risque de le voir soulever les tuiles. Sur les murs des habitations, le lierre présente un triple intérêt : il les protège des intempéries et du soleil, il assainit le sol au pied des murs et il constitue une excellente isolation thermique en été en absorbant les rayons du soleil et donc la chaleur.</span></p> <p><span>Il sert aussi comme couvre-sol pour les endroits ombragés, pour garnir les tonnelles et pergolas. On peut également l'utiliser en topiaire en lui faisant garnir des formes préétablies.</span></p> <p><strong><span>Toxicologie</span></strong></p> <p><span>Toutes les parties de la plante contiennent des saponosides (hédérine). Les animaux consomment volontiers des feuilles jeunes, les abeilles butinent les fleurs à l'automne, ce qui fournit un miel non dangereux.</span></p> </body> </html>
MHS 102
Graines de Lierre ou Lierre Grimpant (Hedera helix)
Graines de Papayer Nain Indien - miniature

Graines de Papayer Nain...

Prix 3,00 €
,
5/ 5
<h2 class=""><strong>Graines de Papayer Nain Indien - miniature</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>10, 100 graines par sachet.</strong></span></h2> <div><strong>Papaye naine est une papaye à croissance rapide, elle atteint seulement 170 cm à 200 cm, mais porte des fruits aussi grands que 1 kg en 6-8 mois à partir de graines.</strong></div> <div>Le feuillage du papayer est persistant. Il est organisé en bouquets terminaux de feuilles palmées d'une cinquantaine de centimètres de longueur chacune.</div> <div>Cette variété de papayer est dioïque, c'est-à-dire qu'un sujet ne portera que des fleurs femelles, ou mâles.&nbsp;</div> <div>Le fruit est de couleur jaune à orange à maturité. La papaye se consomme fraîche, et rentre dans la composition de nombreux plats sucrés ou salés.</div> <div>Culture:</div> <div>Carica papaya requiert les expositions suivantes : lumière, soleil.</div> <div>Le papayer apprécie un sol bien drainant, mais restant frais.</div> <div>Rusticité: Supporte seulement -1° ou -2°C</div> <div> <table cellspacing="0" cellpadding="0" border="1"> <tbody> <tr> <td colspan="2" width="100%" valign="top"> <p><span><strong>Sowing Instructions</strong></span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Propagation:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>Seeds / Cuttings</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Pretreat:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>0</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Stratification:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>0</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Sowing Time:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>all year round</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Sowing Depth:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>0.5 cm</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Sowing Mix:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>Coir or sowing mix + sand or perlite</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Germination temperature:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>about 25-28 ° C</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Location:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>bright + keep constantly moist not wet</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Germination Time:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>2-4 Weeks</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>Watering:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><span>regular watering during the growth period + dry between waterings</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p><span><strong>&nbsp;</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p><br><span><em>Copyright © 2012 Seeds Gallery - Saatgut Galerie - Galerija semena. All Rights Reserved.</em></span></p> </td> </tr> </tbody> </table> </div>
V 22 M
Graines de Papayer Nain Indien - miniature

Produit best-seller

Variété du Japon
Graines de Wasabi (Eutrema...

Graines de Wasabi (Eutrema...

Prix 7,50 €
,
5/ 5
<h2 class=""><strong>Graines de Wasabi (Eutrema japonicum)</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>5 graines par sachet.</strong></span></h2> <p>Le wasabi (山葵) (traduction littérale :&nbsp; rose trémière des montagnes ) ou Eutrema japonicum est une espèce de plantes de la famille des Brassicacées, du genre Eutrema (ou Wasabia, du wasabi (山葵属?) que l'on trouve en Asie. Cette espèce est originaire du Japon, très proche du raifort et dont la racine est utilisée sous forme de pâte comme condiment dans la cuisine japonaise. Les autres variétés d’Eutrema japonicum, les plus répandues sur le marché, sont E. japonicum (daruma, 达磨) et E. japonicum (mazuma, 真妻). Par extension, le terme wasabi désigne en français aussi bien la plante que le condiment.</p> <p><strong>Description</strong></p> <p>Le wasabi est une plante vivace qui appartient à la même famille botanique que le raifort et la moutarde. La zone de répartition naturelle du wasabi s'étend de l'île de Sakhaline jusqu'à celle du Kyūshū3. Il pousse naturellement sur les berges des ruisseaux, des cours d'eau et des sources situés sur les versants frais des montagnes.</p> <p><strong><em>Consommation</em></strong></p> <p><strong>Saveur</strong></p> <p>La racine de wasabi est riche en isothiocyanates et sinigrine. Lors de la préparation, le broyage crée une réaction enzymatique lui donnant sa saveur typique, âcre. Cette saveur est apportée par l'isothiocyanate de 6-méthylhexyle, l'isothiocyanate de 7-méthylheptyle et l'isothiocyanate de 8-méthylthiooctyle. Si l'effet est très proche de celui de la moutarde, le goût et le parfum en sont plutôt éloignés.</p> <p><strong>En cuisine</strong></p> <p>On utilise la racine, une sorte de raifort japonais, vert, au goût extrêmement fort, moins fort cependant que celui du raifort occidental, mais bien plus piquant.</p> <p>On trouve le wasabi sous forme de pâte prête à l'emploi, conditionnée en tube, ou bien sous forme de poudre à mélanger à de l'eau pour obtenir une pâte, conditionnée en boite ou en sachet, dans les épiceries chinoises, coréennes ou japonaises. Ces conditionnements sont souvent traduits par erreur en raifort, mais le raifort est beaucoup plus doux que le wasabi, et ils ne peuvent donc être confondus. Le meilleur wasabi se trouve plus classiquement en racine fraiche, que l'on râpe.</p> <p>Le wasabi s'utilise principalement pour relever les nigirizushi (le cuisinier en place une petite noix entre le riz et le poisson) et les sashimi (plat japonais de poisson cru). On évitera de le mélanger à la sauce soja, ce qui dénature son goût et fait montre de piètres manières de table. À l'origine, il était utilisé en cuisine pour ses propriétés antibactériennes. De façon générale, il agrémente les plats de poisson ou de viande.</p> <p>On trouve également, sous le nom de Wasabi Peas, des cacahuètes, des pois de soja vert ou des petits pois grillés et enduits d'une pâte à base de wasabi et d'origine thaïlandaise. Les Japonais le font également avec du soja vert.</p> <p>Au Japon, différentes pâtisseries et sucreries (bonbons) sont également parfumées au wasabi.</p> <h3><strong><span class="tlid-translation translation" lang="fr" xml:lang="fr"><span title="">Chers clients, veuillez noter que vous ne pouvez pas acheter de graines de Wasabi en provenance de Chine.</span> <span title="">Toute la Chine, les vendeurs vous enverront des graines de moutarde normales ou une sorte d’autres graines.</span> <span title="">Vous pouvez maintenant voir sur nos photos à quoi ressemblent les vraies graines de Wasabi.</span></span></strong></h3> <script src="//cdn.public.n1ed.com/G3OMDFLT/widgets.js"></script>
MHS 4
Graines de Wasabi (Eutrema japonicum)
Graines de Cacaoyer - Cacao

Graines de Cacaoyer - Cacao...

Prix 4,00 €
,
5/ 5
<!DOCTYPE html> <html> <head> <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=UTF-8" /> </head> <body> <h2><strong>Graines de Cacaoyer - Cacao (Theobroma cacao)</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>2 graines par sachet.<br /></strong></span></h2> <p><strong>Comme vous pouvez le voir sur nos photos, notre variété de cacao est plus grosse que toutes les autres.</strong></p> <p>Le cacaoyer (Theobroma cacao) est un petit arbre à feuilles persistantes de la famille des Sterculiacées. Il présente des fèves de cacao permettant la production du cacao, le produit de base du chocolat.</p> <p>Ses fruits, les cabosses, sont de grosses baies allongées ressemblant à un petit ballon de football américain. Chaque cabosse peut peser jusqu'à 400 g pour 15 à 20 cm de long. Elles ont la particularité de grossir à la fois sur les branches maîtresses mais aussi directement sur le tronc de l'arbre. En moyenne un arbre donne environ 150 cabosses par an, ce qui donne près de 6 kg de cacao.</p> <p> </p> <p>Les cabosses contiennent de nombreuses graines (entre 25 et 75) regroupées en épis et appelées fèves de cacao riches en amidon, en matières grasses et en alcaloïdes. Chaque graine mûre est entourée d'une pulpe appelée « mucilage ». Il est blanc, aqueux et sucré et constitue une protubérance de la testa, qui conditionne la fermentation nécessaire à la production du cacao marchand. Après fermentation et torréfaction, ces graines sont utilisées pour la fabrication du cacao et du chocolat.</p> <p> </p> <p>La température optimale pour la croissance du Cacaoyer est de 25°C. Il est rustique jusqu'a un minimum absolu de 10 °C. Les graines doivent être semées rapidement car elles ont une durée germinative courte.</p> <table style="width: 442px;" border="1" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tbody> <tr> <td colspan="2" valign="top" width="100%"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>growing instructions</strong></span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Vermehrung:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">Seeds</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Pretreatment:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">soak seeds for 2-3 hours in warm water.</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Stratification:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">0</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Sowing Time:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">all year</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Sowing depth:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">See picture 6</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Sowing substrate:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">Use high-quality, sterile potting soil</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Sowing temperature:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">+25 - +28°C</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Sowing Location:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">bright + keep constantly moist, not wet</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Germination time:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">2-4 weeks.</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Note:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">direct Sow onto bed in May.</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong>Watering:</strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><span style="color: #008000;">Water regularly during the growing period</span></p> </td> </tr> <tr> <td valign="top" nowrap="nowrap"> <p align="center"><span style="color: #008000;"><strong> </strong></span></p> </td> <td valign="top"> <p align="center"><br /><span style="color: #008000;"> <em>Copyright © 2012 Seeds Gallery - Saatgut Galerie - Galerija semena. </em><em>All Rights Reserved.</em></span></p> </td> </tr> </tbody> </table> </body> </html>
V 86
Graines de Cacaoyer - Cacao

Produit best-seller
Graines de BAIES DE GENÉVRIER (Juniperus communis) 1.65 - 2

Graines de BAIES DE...

Prix 1,95 €
,
5/ 5
<h2><strong>Graines de BAIES DE GENÉVRIER (Juniperus communis)</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong><span>20+ graines (10 fruits)</span> par sachet.</strong></span></h2> <p>On retrouve des traces écrites des baies de genièvre 1550 ans av JC dans des papyrus égyptiens où on l'employait comme médicament.</p> <p>Le genévrier était une plante appréciée des Grecs anciens et des Romains. Ils chauffaient le bois de genévrier pour obtenir de l'huile de cade, qui servait à faire la toilette mortuaire.</p> <p>La légende veut que celui qui mange tous les jours une baie de genévrier sera préservé la maladie.</p> <p>En Europe, on pensait que la fumée dégagée lorsque l’on brûlait des baies et du bois de genévrier permettait de désinfecter les endroits dans lesquels avaient séjourné des pestiférés.</p> <p><strong>COMMENT UTILISER LA GENIÈVRE EN CUISINE ?</strong></p> <p>Les baies de genièvre relèvent traditionnellement la choucroute et les marinades, en dehors de cette utilisation on l'utilise peu en tant qu'épice.</p> <p>Pourtant, elles se marient parfaitement aux gibiers, aux poissons marinés, ainsi que sur les terrines, broyées au dernier moment.</p> <p>C'est aussi le parfum du gin, du Martini et de certaines bières. C'est aussi l'ingrédient principal d'eaux de vie belge telles que le schiedam ou le péquet.</p> <p>Elles ont un goût acidulé, sucré et terpénique (de résine).</p> <p>Vous pouvez donc utiliser des baies de genièvre sans hésiter dans tous les plats cités ci-dessus!</p> <p><strong>QUELLES SONT LES PROPRIÉTÉS DES BAIES DE GENIÈVRE POUR LA SANTÉ ?</strong></p> <p>Voici quelques bonnes raisons, en plus de ses propriétés gustatives, d'acheter des baies de genièvre.</p> <p>Elles possèdent des vertus toniques, apéritives, diurétiques, mais aussi des propriétés dépuratives, antirhumatismales et antiseptiques.</p> <p>Elles favorisent grandement la destruction de l'acide urique.</p> <p><strong>WIKIPEDIA:</strong></p> <p>Le genre botanique des genévriers, également appelé poivre du pauvre, nom scientifique Juniperus, famille des Cupressaceae, comporte un grand nombre d'espèces, des variétés « rigides » aux aiguilles piquantes et des variétés « souples » au feuillage en écailles.</p> <p>D'origine américaine, asiatique, africaine et européenne, cet arbre atteint couramment 4 à 15 m de haut dans la nature, et même 25 à 30 m pour certaines espèces. Il supporte les sols pauvres, éventuellement très calcaires (il est souvent associé aux coteaux calcaires en France), sablonneux et secs, jusqu'à 4 500 m d'altitude.</p> <p>Certaines espèces de genévrier peuvent vivre plus de 1 000 ans.</p> <p><strong>Caractéristiques botaniques</strong></p> <p>Le genre Juniperus est caractérisé par des cônes très particuliers, appelés « galbules », comportant des écailles plus ou moins complètement soudées entre elles. Beaucoup d'espèces sont dioïques, au printemps, les pieds mâles portent des petits cônes à l'aisselle des feuilles de l'année précédente. Les trois ovules, à l'aisselle des écailles supérieures du rameau, émettent une goutte micropylaire captant le pollen.</p> <p>Les fleurs se présentent sous la forme de très petits chatons à l'aisselle de feuilles vers le milieu de jeunes rameaux.</p> <p>Les feuilles caractérisent deux sortes de genévriers :</p> <p>Juniperus sect. Juniperus: ceux à feuilles pointues, en aiguilles, tels le Genévrier commun et le Genévrier cade.</p> <p>Juniperus sect. Sabina: ceux à feuilles en écailles, tels le Genévrier thurifère et le Genévrier de Phénicie. Ces écailles sont très semblables à celles des Cupressus, mais sont en totalité ou partiellement piquantes1.</p> <p>L'écorce est filandreuse grise brunâtre. Les branches partent dès le pied du tronc.</p> <p>Les genévriers produisent des baies vertes (« galbules ») qui virent au bleu, au brun ou au noir à maturité.</p> <p><strong>Histoire</strong></p> <p>Le genévrier était une plante appréciée des Grecs anciens et des Romains. Ces derniers utilisaient l'huile de cade, obtenue en chauffant le bois de genévrier : elle servait à la toilette des morts.</p> <p>Dans l'Antiquité et au Moyen Âge, le genévrier était utilisé comme panacée, ses fumigations étaient réputées désinfectantes (notamment utilisées dans les rues pour combattre les épidémies de peste et de choléra) et le « vin de genièvre » avait des vertus diurétiques.</p> <p>Une légende prétend que celui qui croquera chaque jour une baie de genévrier sera épargné par la maladie</p> <p><strong><em>Utilisation</em></strong></p> <p><strong>Dans l'alimentation</strong></p> <p>Les tanins que les baies contiennent forment une épice appréciée par certains car elle facilite la digestion des gibiers et viandes grasses et relève la choucroute et le fumet de poisson.</p> <p>Les baies entrent aussi dans la composition de l'alcool de genièvre, Borovička, et dans celle du gin anglais et de l'aquavit.</p> <p>En cuisine, les baies de genévrier écrasées entrent dans la composition des "rognons de veau à la liégeoise". Elles sont également ajoutées lors de la cuisson de la choucroute pour en affiner le goût.</p> <p><strong>Propriétés médicinales</strong></p> <p>Seuls le genévrier commun (Juniperus communis) et le genévrier cade (Juniperus oxycedrus) sont comestibles.</p> <p>Les baies et les jeunes pousses, préparées en infusion, ont des effets diurétiques, stomachiques et digestifs. Ils auraient été utilisés contre l'asthme.</p> <p>Plus qu'un traitement des digestions très difficiles et des gaz intestinaux, les baies de genièvre sont ajoutées préventivement lors de la préparation des plats un peu lourds afin de faciliter leur digestion.</p> <p>Un usage excessif du genévrier peut provoquer des troubles rénaux, de ce fait il ne doit pas être utilisé en cours de grossesse.</p><script src="//cdn.public.n1ed.com/G3OMDFLT/widgets.js"></script>
MHS 77 (10 F)
Graines de BAIES DE GENÉVRIER (Juniperus communis) 1.65 - 2

Produit best-seller
Graines de Cannelle...

Graines de Cannelle...

Prix 4,95 €
,
5/ 5
<!DOCTYPE html> <html> <head> <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=UTF-8" /> </head> <body> <h2><span style="font-size: 14pt;"><strong>Graines de Cannelle (écorce) (Cinnamomum camphora)</strong></span></h2> <h2><span style="color: #f40202; font-size: 14pt;"><strong>2 graines par sachet.</strong></span></h2> <p><span>La cannelle est une épice provenant de l'écorce intérieure du cannelier de Ceylan. Le Sri Lanka produit la majorité de la cannelle issue de Cinnamomum verum.</span></p> <p><span>En Amérique du Nord par exemple, la casse, qui est l'écorce de cannelier de Chine dite aussi fausse cannelle ou cassia, ainsi que l'écorce d'autres espèces de canneliers est substituée la plupart du temps à celle de la cannelle véritable sous le terme "cinnamon" et ce de manière légale, sans aucune mention particulière.</span></p> <p><strong><span>Histoire</span></strong></p> <p><span>La cannelle est connue depuis l'antiquité. Sur l'île de Sri Lanka, seuls les Salagama avaient le droit de toucher à la cannelle et tous ceux qui osaient la toucher, autres que les Salagama, étaient punis de mort. Souvent, cette île s'est fait attaquer par les Hollandais, les Portugais et les Britanniques, mais ce peuple a réussi à se défendre et à protéger la cannelle.</span></p> <p><strong><span>Culture</span></strong></p> <p>Cet arbre pousse dans les forêts sauvages où il peut atteindre 15 mètres de hauteur. Son écorce est très mince. Le cannelier est aussi cultivé en Inde, à Java, à l'île Maurice, aux Seychelles, à Madagascar, aux Antilles françaises et au Brésil. <span>La récolte se fait tôt le matin, généralement au printemps, les jours de pluie.</span></p> <p><strong><em><span>Utilisation</span></em></strong></p> <p><strong><span>Embaumement</span></strong></p> <p><span>La cannelle est connue depuis l'Antiquité, et elle était utilisée par les anciens Égyptiens dans le processus de l'embaumement. La Bible, Hérodote, les médecins arabo-musulmans et d'autres auteurs classiques y font référence.</span></p> <p><strong><span>Utilisation culinaire</span></strong></p> <p><span>L'arbre est cultivé un peu partout dans le monde, mais l'essentiel des productions de qualité provient du Sri Lanka, des Seychelles et de Madagascar. Cette dernière possède une couleur brun jaune pâle, une odeur fortement parfumée, et un goût aromatique doux et chaud. Sa saveur est due aux composés odorants et sapides qu'elle contient. Ces composés sont présents dans l'huile essentielle, elle aussi commercialisée, que l'on prépare en martelant rudement l'écorce, en la laissant macérer dans l'eau de mer, puis en distillant le tout. Elle est d'une couleur jaune or, avec l'odeur particulière de la cannelle et d'un goût puissant.</span></p> <p><span>On trouve la cannelle dans de nombreuses préparations, allant du Moyen Âge à nos jours. Cependant l'arrivée de celle-ci en France n'aurait eu lieu qu'en 1220, mais à l'heure actuelle, les historiens sont encore divisés à ce sujet. On peut retrouver cette épice dans le fameux hypocras, une boisson médiévale parmi d'autres.</span></p> <p><span>La première synthèse d'arôme artificiel de cannelle a été réalisée en 1856 par Luigi Chiozza.</span></p> <p><span>La cannelle est principalement utilisée en cuisine comme condiment et substance aromatique, en association avec la prune, dans la préparation de chocolats et de liqueurs, mais aussi dans la cuisine indienne et orientale. Elle est couramment utilisée aux États-Unis et au Canada dans la préparation de la tarte aux pommes et autres plats sucrés aux pommes (par exemple, « Pommes et cannelle » est une saveur courante parmi les marques de céréales sucrées).</span></p> <p><strong><span>Utilisation médicinale</span></strong></p> <p><span>La cannelle est utilisée par l'industrie pharmaceutique.</span></p> <p><span>L'huile essentielle de cannelle est composée de 65-90 % d'aldéhyde cinnamique, 4 à 12 % de phénols (surtout eugénol) et les composés suivants : camphre, béta-caryophyllène, benzaldéhyde, cuminaldéhyde, cinéol, phellandrène, etc. Cette huile essentielle est à utiliser avec précautions car elle peut être dermocaustique. Il faut environ 1 tonne d'écorce pour produire 3 à 5 kg d'huile essentielle.</span></p> <p><span>La poudre de cannelle est une source importante de tanins concentrés. Elle contiendrait3 jusqu'à 8,1 g de proanthocyanidols (monomères y compris) pour 100 g de poudre sèche (mais les auteurs ne précisent pas de quelle cannelle il s'agit).</span></p> <p><span>Elle est censée stimuler la digestion et la respiration, être antiseptique4, antifongique5, vermifuge [réf. nécessaire] ; elle est parfois indiquée dans l'atonie et les spasmes gastro-intestinaux, l'asthénie grippale (J. Valnet).</span></p> <p><span>Certaines études ont suggéré que la cannelle était efficace pour aider les diabétiques à stabiliser leur glycémie mais cela fut contredit par une autre étude parue en janvier 20086, sous réserve que par cinnamon ait été entendu le même produit dans les deux cas.</span></p> <p><span>La coumarine, un composé susceptible, chez les personnes sensibles, de causer des dommages au foie et une inflammation (la DL50 est de 0,196 g/kg chez la souris) est présente dans de nombreuses épices ainsi que dans la casse dite fausse cannelle et à des concentrations variables dans les extraits de divers canneliers utilisés alternativement à la cannelle vraie de Ceylan. Une étude américaine et saoudienne de 2013 confirme ces résultats7. Les quantités de coumarine sont toutefois beaucoup plus faibles dans la cannelle du Sri Lanka, contrairement à la casse (ou cannelle de Chine), qui en contient beaucoup plus. La vraie cannelle est chère, donc souvent remplacée dans les pâtisseries et sodas industriels par de la casse, qui contient 63 fois plus de coumarine8. Le consommateur doit donc faire la différence entre la « bonne » et la « mauvaise » cannelle, ce qui est difficile quand il l'achète en poudre. Par contre, en bâtons, la casse, ou cannelle de Chine est souvent brune et formée d'une seule grosse couche d'écorce enroulée, mais il faut se méfier car l'écorce d'autres canneliers peut également ressembler partiellement à la casse, comme l'écorce de cinnamomum burmannii dite cannelle de Malaisie, d'Indonésie ou de Padang (voir photo comparative avec cinnamomum verum).</span></p> <p><span>Deux études récentes ont en revanche mis en évidence que la cannelle pourrait avoir des vertus anti-hypertension et pourrait ralentir la vidange gastriqu</span></p> <p><strong><span>Culture populaire</span></strong></p> <p><span>La cannelle en poudre fait l'objet depuis plusieurs années d'un intérêt tout particulier : il s'agit du défi de la cannelle (« Cinnamon Challenge »). Il est réputé impossible d'avaler une cuillère de cannelle sans devoir en recracher, le défi a donc été lancé pour montrer le contraire.</span></p> <p><span>Cependant, il s'est avéré très dangereux pour l'organisme de relever ce « défi » : selon les recherches de scientifiques américains [Qui ?], la poudre de cannelle est composée de fibres de cellulose bio-résistantes, c'est-à-dire qu'elles ne se dégradent pas dans les poumons et donc peuvent causer des dégâts irréversibles à ceux-ci.</span></p> </body> </html>
MHS 103
Graines de Cannelle (écorce) (Cinnamomum camphora)
Graines Cassissier, Cassis, Groseillier noir

Graines Cassissier, Cassis,...

Prix 1,95 €
,
5/ 5
<h2 class=""><strong>Graines Cassissier, Cassis, Groseillier noir</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>10 graines par sachet.</strong></span></h2> <p>Le cassissier (Ribes nigrum), de la famille des Grossulariacées, est un arbrisseau de 1,50 m qui produit de grosses baies noires, à la fois sucrées et acidulées, à l’arôme caractéristique. Très productif, un cassissier adulte (de 3 ans) produit de 2 à 3 kilos de fruits. La récolte s'étale de début juin à août.</p> <p>Le cassissier n'est pas exigeant pour la terre, celle-ci doit être cependant bien drainée. Il n'apprécie pas les fortes chaleurs d'été.</p> <p>L’arbuste est sujet à l’oïdium, la rouille et l’anthracnose, maladies qui se traitent à la bouillie bordelaise au printemps, mais aussi aux acariens (phytopte) et aux pucerons, contre lesquels une surveillance attentive est nécessaire, suivie de traitements bio (jus de prêle, fougère).</p> <p>Il se bouture en fin d’hiver dans un terreau riche, à l’aide de boutures de tiges de l’année précédente.</p> <p><strong>Choix de la forme et plantation des cassissiers et des groseilliers</strong></p> <p>La forme buisson est la forme naturelle de développement du cassissier et du groseillier. C’est la plus adaptée pour ces espèces. Le palissage en haie verticale est également possible. Dans tous les cas, il est important de laisser environ 1,5 mètre entre deux pieds.</p> <p>On plante le groseillier et le cassissier à l'automne ou au printemps dans un sol fertilisé (à l’aide de fumier décomposé). A la plantation, il faut prévoir puis enfoncer le pied légèrement sous le niveau du sol et bien étaler les racines sans les casser.</p> <h3><strong>Récolte et conservation des baies</strong></h3> <p>La période de récolte varie en fonction de la variété, en juillet-août.</p> <p>Pour qu’une baie puisse exprimer son potentiel de qualité, elle ne doit pas être récoltée avant d’avoir atteint son stade optimal de maturité (baies complètement colorées).</p> <p>Les baies évoluent rapidement à température ambiante et se gardent au mieux 10 jours au réfrigérateur. La congélation donne de bons résultats.</p> <p>Différentes utilisations culinaires</p> <p>Le cassis est surtout apprécié pour la saveur particulière qu'il donne aux jus, aux confitures et aux gelées.</p><script src="//cdn.public.n1ed.com/G3OMDFLT/widgets.js"></script>
V 129 B (10 S)
Graines Cassissier, Cassis, Groseillier noir

Produit best-seller
Graines de combava ou citron combera, lime kaffir  - 1

Graines de combava ou...

Prix 3,50 €
,
5/ 5
<h2 class=""><strong>Graines de combava ou citron combera, lime kaffir (Citrus hystrix)</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;" class=""><strong>3 graines par sachet.</strong></span></h2> <p>Le combava (ou combawa, cumbava, cumbaba, makrut, citron combera, lime kaffir) est un agrume dont le nom provient des anciennes cartes maritimes où une île indonésienne à l’est de Bali, dans l'archipel de la Sonde dans la mer des Moluques, est dénommée « Sumbawa ». Il est originaire de ces îles. C'est le nom de l'arbre (Citrus hystrix) et de son fruit. Il appartient à la famille des Rutacées. Il a été introduit dans l'océan Indien, à l'île Maurice, par Pierre Poivre à la fin du XVIIIe siècle. Il apparaît tardivement dans les textes occidentaux, dans la seconde moitié du XXe siècle.</p> <p>L'arbre de petite taille possède des feuilles rétrécies au centre et des épines sur les branches. Les fleurs blanches donnent naissance à de petits fruits ronds ne dépassant pas 5 à 6 cm de diamètre. L'écorce du fruit à la texture grumeleuse est d'une teinte vert profond qui devient jaune à maturité. Il est plus petit et plus acide que le citron. On le greffe sur les porte-greffes des citrus.</p> <p><strong>Utilisation</strong></p> <p>Le combava a un arôme très intense, rappelant la citronnelle. On utilise le fruit ou la feuille principalement à la Réunion, aux Comores, à Madagascar et en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Cambodge, Viêt Nam, etc.). Généralement on utilise surtout son zeste ou ses feuilles. Il relève le goût de nombreux plats, comme les rougails de tomates ou les sauces de piment. On utilise le jus pour préparer une boisson désaltérante.</p> <p><strong>Valeur nutritive</strong></p> <p>Excellente source de vitamine C, il joue un rôle antioxydant et améliore l'absorption du fer par l'organisme. Sa valeur énergétique est de 22 kcal/100 g.</p> <p><strong>Production</strong></p> <p>Le combava est produit dans les pays consommateurs ; la Thaïlande et l'Inde exportent des fruits et des feuilles. Il est peu produit dans l'Union européenne (petite production à la Réunion) où il existe pourtant un marché, notamment à Londres. Son acclimatation est en cours dans le sud portugais à l'initiative de producteurs britanniques. Cette plante est aussi cultivable en pot, à condition de le rentrer pendant la saison froide (rusticité −5 °C)1, des particuliers cultivent ainsi cette plante dans des zones de rusticité plus basse.</p> <script src="//cdn.public.n1ed.com/G3OMDFLT/widgets.js"></script>
V 162 (4 S)
Graines de combava ou citron combera, lime kaffir  - 1

Produit best-seller

Variété d'Espagne
Graines de tomate Mar Azul 1.75 - 1

Graines de tomate Mar Azul

Prix 1,65 €
,
5/ 5
<h2 class=""><strong>Graines de tomate Mar Azul</strong></h2> <h2><span style="color: #ff0000;"><strong>10 ou 20 graines par sachet.</strong></span></h2> <p class=""><strong>Cette année, comme chaque année, nous semons de nouveaux plants de tomates Mar Azul. Les photos datent de cette année 2021 et nous ne les changerons pas chaque année.</strong><br><br><strong>Il est très intéressant que la variété de tomates Mar Azul soit extrêmement forte et se développe rapidement. Jusqu'à présent, nous n'avons pas vu de variété de tomate qui pousse plus vite que la variété Mar Azul. La racine se développe extrêmement rapidement et il est intéressant de noter que les plantes ont déjà des pousses latérales dans des conteneurs.&nbsp;</strong><br><br>La tomate Mar Azul est une nouvelle variété de tomate obtenue par des techniques totalement naturelles. La couleur bleuâtre de la tomate est due à une concentration élevée d’anthocyanes, pigments naturels de plantes, qui présentent des avantages considérables pour la santé.</p> <p>Nous devons également souligner le goût délicieux, les arômes et les sensations évoqués par la tomate dans la bouche.</p> <p>De couleur violet bleuâtre avec un intérieur rouge intense et brillant à parfaite maturité.</p> <p>Cette tomate à l’épaule côtelée a une texture légèrement croquante et lisse, ainsi qu’une faible acidité.</p> <p><strong>Santé</strong></p> <p>La tomate Mar Azul a fait l'objet d'études nutritionnelles rigoureuses pour déterminer ses propriétés fonctionnelles et bénéfiques pour la santé. Le département des sciences et technologies de l'alimentation de l'Université de Grenade a présenté les résultats de l'analyse physico-chimique, certifiant la teneur en vitamine C et B6 de la tomate.</p> <p><strong>Excellent pour tout type d'utilisation!</strong></p> <script src="//cdn.public.n1ed.com/G3OMDFLT/widgets.js"></script>
VT 1 MA (10 S)
Graines de tomate Mar Azul 1.75 - 1